Biologie Médicale : 73% Des Sites Encore Consolidables

La France vit depuis plusieurs années une vague de concentration importante dans le domaine de la biologie médicale. Même si l’étau se resserre autour de grands acteurs, l’analyse des données actualisées montre que sur 3971 sites de laboratoire privés, 27% sgraph2eulement (soit 1069) appartiennent à des groupements nationaux (ou à vocation nationale) et 40% (soit 1581) sont encore totalement indépendants. Les 33% (soit 1321) restants étant affiliés à des réseaux nationaux d’indépendants.

Néanmoins, le paysage de la biologie privée en France ne cesse d’évoluer, générant des structures de plus en plus grosses pour un nombre de sites quasi constant : -62% des entités juridiques en 6 ans pour -3% des sites de laboratoiregraph.

Ainsi, depuis 2012, sont apparues les structures de plus de 40 sites de laboratoires travaillant autour de plateaux techniques mutualisés.

En Octobre 2016, la France compte 8 structures de plus de 40 sites représentant à elles seules 420 sites de laboratoire, soit plus de 10.5% des sites de laboratoires privés. Sur ces 8 structures, 2 seulement appartiennent à des groupes nationaux (Cerballiance et Biogroup-LCD), les autres étant des regroupements régionaux de professionnels. Mais force est de constater que les structures des indépendants sont en moyenne plus petites que celle des groupes nationaux. En effet, si ces derniers possèdent 27% des sites, ils n’ont que 16% des entités juridiques donnant une moyenne par entité de 10,3 sites contre 8,9 pour les réseaux et 4,4 pour les non affiliés.

Mais qu’en sera-t-il demain ?

Le paysage change mais l’histoire montre que rien est écrit car, d’un côté, des acteurs biologistes, bio-financiers et financiers émergent chaque année, et de l’autre côté de nombreuses cessions ont montré que malgré l’appartenance à un réseau ou la conviction affirmée d’une biologie appartenant aux biologistes, lorsque vient l’heure de prendre le large, l’aspect patrimonial peut rapidement mettre tout le monde d’accord sur les conditions d’une cession.

Ainsi, tout groupement de laboratoires est un prospect pour les groupes nationaux soit 73% (2902) des sites de laboratoire, qu’ils soient adhérents aux réseaux nationaux ou totalement indépendants, et bien sûr hors rachat de groupes entre eux.

statlabo

Cette analyse a été établie à l’aide du répertoire FINESS et de l’ensemble des sites internet de laboratoire. Nous vous serions reconnaissant de nous signaler toute erreur ou omission que vous pourriez constater sur bguillot@comexium.com


Pour la deuxième année consécutive, ComeXium Consulting vous met à disposition une carte interactive de la biologie privée en France, qui cette année, est enrichie de la notion de groupes nationaux, de réseaux et d’indépendants.

Cette carte, remise à jour tous les mois, ne sera accessible librement durant une période de 1 mois. Passé ce délai, nous vous remercions de prendre contact avec nous.

cartedispo

Cliquez sur le lien si la carte n’apparaît pas !

Pour vos études stratégiques, accompagnement au développement organique et externe, amélioration opérationnelle et définition de la gouvernance, ComeXium Consulting est à votre écoute !

Bertrand Guillot
Gérant – Fondateur de ComeXium Consulting
Paris, France
http://www.comexium.com

Want to perform ? +33 6 71 83 15 23

3 réflexions sur “Biologie Médicale : 73% Des Sites Encore Consolidables

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s